Expositions à venir


Les pères Noë
l s'installent au Musée 
Du 15 novembre 2017 au 7 janvier 2018

Paris en vitrine - Les boutiques au 18e siècle
Du 25 avril 2018 au 24 mars 2019

Les pères Noël s’installent au Musée




Du 15 novembre 2017 au 7 janvier 2018, cette exposition, devenue une tradition incontournable du temps des fêtes, est de retour pour une 5eédition. Petits et grands pourront apprécier une étonnante collection composée d’une trentaine de figurines de pères Noël, dont plusieurs ont été confectionnées à la main par des artistes charmés par la magie de Noël tels que Lynn West, Beth Cameron, Lynn Haney et l’artiste québécoise Carole Landreville.  

Pour ajouter à la féérie de Noël, l’élégant château de poupées Szálasi, qui s’illumine et s’anime au son de la musique sera également exposé, ainsi que des photographies illustrant l’hiver montréalais au début du 20e siècle et des capsules sur les traditions de Noël. Atelier de bricolage, jeu de piste thématique et projection de courts-métrages s’ajouteront à cette expérience des plus excitantes. 

La visite du père Noël, les dimanches 26 novembre et 3 décembre, de 10 h 30 à 12 h 30, est un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux et celles souhaitant le rencontrer en chair et en os. Le Musée offrira un tarif d’entrée unique à 5 $, ainsi que la gratuité pour les enfants âgés de 12 ans et moins

Paris en vitrine : Les boutiques au 18e siècle


Dessins Les magasins du Louvre © Musée Stewart

À compter du 25 avril 2018, cette nouvelle exposition convie le public à s’immerger dans la Ville Lumière au 18e siècle et à explorer ses boutiques dans trois quartiers parisiens de l’époque, reconnus pour leur effervescence commerciale : la Cité, la Ville et l’Université. 

Déambulant au gré d’extraits de chroniques urbaines et de guides de voyage du 18e siècle, les visiteurs partiront à la rencontre des marchands du Quai de l’Horloge jusqu’aux merciers de la rue Saint-Honoré. 

Plus de 300 artéfacts issus de la riche collection du Musée Stewart évoqueront l’activité de boutiques aux noms aussi poétiques qu’« À l’Olivier »,« À la Sphère » ou qu’« Au Chagrin de Turquie ». Cette exposition, qui prendra l’affiche jusqu’au 24 mars 2019, jettera un regard historique sur notre société de consommation en devenir.