Activités culturelles

CALENDRIER 2017 - 2018

Samedi 28 et dimanche 29 octobre, 10 h à 17 h - Halloween au Musée : Où se cachent les intrus?

Halloween au Musée Stewart : Où se cachent les intrus?




Samedi et dimanche 28 et 29 octobre, de 10 h à 17 h
Inclut dans les droits d'entrée

Les 28 et 29 octobre, de 10 h à 17 h, les esprits malins s’empareront du Musée pour l’Halloween. À cette occasion, parents et enfants sont invités à se présenter costumés au Musée. Le parcours Où se cachent les intrus?, permettra aux familles d’explorer l’exposition Histoires et Mémoires à la recherche de créatures et d’objets d’Halloween, et ce, dans la pénombre, à la lampe de poche. Les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir cette exposition d’une manière amusante. 

Des figurines de personnage typiques d’Halloween (sorcière, chat noir, crapaud, vampire, araignées, citrouilles et corbeaux) seront dissimulées dans certaines vitrines ou derrière certains objets dans l'exposition. D’autres éléments de l’exposition seront masqués. 

De plus, la conteuse Renée Robitaille  proposera aux visiteurs à 13 h et à 15 h des histoires d’Halloween à faire frissonner les petits (Frissons sucrés!). Une surprise sucrée les attendra à la fin de leur visite.

Conteuse et auteure reconnue pour son remarquable talent d’interprète, Renée Robitaille a déjà plusieurs publications et spectacles  à son compte. Toute jeune artiste, elle représente le Québec aux Jeux de la Francophonie en 2001. Depuis, chaque année, elle voyage en Europe francophone et dans plusieurs pays (Congo, Cuba, Russie, etc.), visitant des festivals internationaux de contes et théâtre. Au Québec elle tourne dans le réseau des festivals et sur les scènes nationales.

Sa démarche de conteuse, tout d’abord marquée par le traditionnel, s’oriente depuis ses dernières créations pour public adulte autour du récit de vie et d’une approche résolument contemporaine du conte, avec des histoires sur les mineurs en Abitibi ou les gens du Moyen Nord québécois, qu’ils soient nomades de chantiers ou autochtones souvent déracinés de leurs terres d’origine.

Du côté jeune public, Renée propose une approche vive et pétillante du conte et de la poésie, captant l’intérêt des jeunes par son charisme indéniable.