Collections


Ivoire, faïence, brocart, velours, argent, papier, peau, parchemin…Tous ces matériaux façonnés par des mains de maîtres et d’artisans témoignent de notre passé. Soigneusement constituées, les collections du Musée Stewart tissent une trame historique où cinq siècles d’événements politiques, d’expériences scientifiques et de vie culturelle se déploient. 

Dès le printemps 2017, le nouveau projet de numérisation du Musée Stewart vous permettra dans découvrir davantage sur cette sublime collection! 

Les collections en chiffres

Conservées et chéries, les collections du Musée Stewart méritent le regard. Les collections regroupent près de 27 000 artefacts dont...

3 000 objets d’art
9 000 objets de la vie quotidienne
500 objets scientifiques
4 000 pièces d’armement
4 500 objets militaires
1 000 documents cartographiques
3 500 documents iconographiques
1 500 livres anciens
16 m d’archives

Venez admirer ces objets uniques !

Un regard sur les événements politiques

Les objets, les livres et les documents d’archives racontent les découvertes et les faits d’armes des explorateurs. Les planisphères, les cartes célestes et les cartes de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud, des océans Pacifique et Atlantique illustrent admirablement la progression des connaissances géographiques au fil des voyages des explorateurs européens au cœur de continents restés jusqu’alors terrae incognitae. À cela s’ajoute la plus importante collection de globes et d’instruments de navigation : boussole de marine, renard, nocturlabe, astrolabe, cadran solaire et sablier de marine du XVIIIe siècle. D’autres objets dépeignent les faits d’armes, les révolutions et les célébrations des siècles passés.

Une armure maximilienne, fabriquée par Wilhelm de Worns à Nuremberg vers 1510-1530, des fusils à silex français, des pistolets d’arçon et des casse-têtes iroquoiens soulignent l’immense savoir-faire de l'humain, tout autant que sa promptitude à l’agression. À cela s’ajoutent de nombreux objets recueillis auprès d’unités de la milice montréalaise qui a participé aux conflits mondiaux du XXe siècle, sans oublier la collection d’armes constituée au fil des ans par CIL (Canadian Industries Limited), la Brasserie Molson et la Ville de Montréal.

Un regard sur les expériences scientifiques

Le Musée Stewart a constitué une collection remarquable d’objets retraçant les avancées scientifiques. Elle comporte des globes terrestres, des appareils d’arpentage, des cadrans solaires, des instruments de mathématiques et des instruments de médecine. Le groupe le plus spectaculaire réunit les instruments de démonstration utilisés par l’abbé Nollet et son pupille Sigaud de Lafond, des conférenciers très prisés au XVIIIe siècle.

Richement décorés de motifs floraux dorés et laqués, ces savants les utilisaient lors de démonstrations sur des sujets tels l’optique, la mécanique, le magnétisme, l’astronomie et les autres disciplines qui constituaient alors la physique. Plusieurs de ces appareils sont à l’origine de jouets apparus aux XIXe et XXe siècles.
Encore aujourd’hui, ils peuvent servir à expliquer des principes essentiels comme le vide, ou encore à comprendre le fonctionnement d’accessoires contemporains tels que la caméra ou le téléphone.

Un regard sur la vie culturelle

Pour dépeindre la société qui peuplait l’Europe et l’Amérique du Nord, le Musée Stewart a recueilli abondamment de témoins du quotidien. Tous les aspects de la vie du XVIe siècle jusqu’au début du XIXe siècle y sont ainsi représentés.

La plupart des artefacts proviennent de la bourgeoisie ou de la noblesse du temps : acte de naissance, hochet, assiette de mariage, justaucorps, chaise à porteur, maître à danser, jeu de Cavagnole, giberne, boîte à senteur, trousse à raser et nécessaire de voyage célèbrent à leur manière les activités journalières de nos ancêtres.