Expo 67 - Rêver le monde

JUSQU'AU 8 OCTOBRE 2017



Le Musée marque le 375e anniversaire de Montréal et le 50e anniversaire d'Expo 67 avec cette nouvelle exposition multimédia et immersive qui puise son inspiration des innovations technologiques exploitées dans les pavillons et des grands rêves mis en œuvre durant l’Exposition universelle de 1967, un événement historique ayant marqué la mémoire des Québécois et du public du monde entier. 
ODE À DEUX CRÉATIONS AUDACIEUSES :
HABITAT 67 ET LE LABYRINTHE

Inspirée par les innovations technologiques associées au cinéma et les grands rêves concrétisés durant l’exposition universelle de 1967, cette exposition s’articule en six thématiques où sont célébrées la vision utopique de ce grand événement, l’envergure du projet phare d’Habitat 67, ainsi que les prouesses technologiques comme celles du pavillon Labyrinthe, l’un des plus populaires d’Expo 67 et précurseur de la technologie IMAX avec ses films à écrans multiples. 

MAPPING VIDÉO, RÉALITÉ VIRTUELLE ET AMBIANCES SONORES

Au cœur d’une scénographie inspirée de la géométrie architecturale d’Habitat 67, le visiteur découvre des archives vidéo qui le (re)plongent dans la démesure et l’esprit festif d’Expo 67. L’exposition fait également appel au mapping vidéo, une technologie de projection d’images sur des surfaces tridimensionnelles. Un espace saturé de rouge, dédié au théâtre de la guerre froide, permet au visiteur de s’immerger dans le contexte géopolitique de l’époque grâce à de rares pièces d’archives contrastant avec le climat de fraternité régnant durant Expo 67.

La réalité virtuelle s’ajoute à l’expérience où chacun peut explorer l’œuvre emblématique Dans le Labyrinthe du pavillon éponyme. Le visiteur est également invité à s’imprégner de la vision humaniste d’Expo 67 à l’aide d’un manuscrit de la romancière canadienne Gabrielle Roy. En 1963, celle-ci prit part à une conférence tenue à Montebello qui rassemblait, entre autres, des personnalités du monde artistique et des intellectuels, ayant inspiré les différents thèmes de l’exposition universelle. Le parcours s’achève sur une note plus personnelle et nostalgique en présentant des diapositives et des artéfacts de l’époque, appartenant à trois collectionneurs montréalais, qui livreront leurs témoignages par l’entremise de pistes audio. 


Prenant place sur l’île Sainte-Hélène, le site original de l’Expo, elle fera revivre cette grande aventure et séduira à coup sûr toutes les générations de visiteurs. Cette exposition est réalisée en partenariat avec l’Office national du film du Canada (ONF) et Radio-Canada.
En complément, une visite guidée extérieure sur l’île Sainte-Hélène pour redécouvrir les anciens sites d’Expo 67 sera aussi proposée au public.  

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec.